15-12-2018 08:23:13Accueil Internat AEMO Transit auf deutsch 

Présentation de l'internat

Imprimer le texte ci-dessous


 

Le lieu d'accueil d'urgence et d'évaluation de situation


Télécharger la brochure Foyer/fr
 


Le foyer Transit est un lieu d’accueil d’urgence et d’évaluation de situations, ouvert sans interruption durant toute l’année, destiné à des enfants et adolescents âgés de 7 à 18 ans, garçons et filles, francophones et alémaniques. Les problématiques rencontrées sont diverses et concernent à la fois le jeune et son entourage familial et social : problèmes de comportement, difficultés de socialisation, négligences éducatives, maltraitances physique ou psychique, conflits relationnels, incapacité momentanée des parents à exercer leur fonction parentale, etc. Transit n’accueille pas de jeunes qui présentent une grave problématique psychique ou d’addiction. En principe, tous les jeunes suivent une scolarité ou une occupation professionnelle à l’extérieur de l’institution.

image site internet 4.jpg

Les placements sont toujours accompagnés d’un assistant social du Service de l’enfance et de la Jeunesse (SEJ) ou d’un service tutélaire. D’une durée maximale de trois mois, ils peuvent être effectués sans mandat ou suite à la décision d’une autorité civile ou pénale. Les demandes de placement proviennent systématiquement d’une instance officielle. S’il existe une disponibilité, des placements peuvent être organisés par des services de protection de la jeunesse d’autres cantons.

L’internat reçoit des subventions du canton de Fribourg et de la confédération. Une contribution journalière est facturée aux représentants légaux des jeunes placés dans l’institution.

Le foyer Transit répond à trois types de placements, qui se définissent comme suit :

Accueil d’urgence
En cas de crise aigüe et lorsque l’enfant ou l’adolescent doit être retiré immédiatement de son milieu familial, l’accueil peut être réalisé à toute heure et dans les plus brefs délais. Dès que possible, un entretien d’admission doit être organisé afin de redéfinir les objectifs du placement (évaluation ou transition).

       
Placement d’évaluation
Placement d’une durée de trois mois. Un important travail éducatif est accompli avec le jeune et sa famille afin de dépasser la situation de crise et d’évaluer la possibilité d’un retour du jeune à son domicile après le placement. Une évaluation complète de la situation psychosociale du jeune et de sa famille est réalisée et des propositions d’intervention et d’orientation sont présentées lors d’une séance de bilan réunissant le jeune, sa famille et l’assistant social. Un rapport détaillé est remis aux mandataires du placement et, le cas échéant, aux intervenants concernés par la suite de la prise en charge du jeune.

       
Placement de transition
Lorsque le jeune ne peut pas rester dans sa famille pour diverses raisons et qu’un mandat d’évaluation de la situation ne nous est pas attribué, Transit peut l’accueillir pour une durée inférieure à trois mois. Le lieu de vie après Transit est déjà défini et la priorité est alors mise sur l’accueil et la prise en charge du jeune au quotidien. Exemples : hospitalisation d’un parent, placement prévu dans un autre foyer.

 

Dans un foyer d’urgence tel que Transit, le groupe de jeunes accueillis est particulièrement hétérogène. Sa composition varie d’une semaine à l’autre en ce qui concerne l’âge, le sexe et la langue.
 
L’encadrement est assuré 24h/24 par une équipe de six éducatrices, trois éducateurs et une psychologue. L’intendance (repas, lessive, entretien) est assurée par deux personnes.
 
La possibilité de réaliser des séjours institutionnels d’une durée maximale de trois mois permet de réduire les conséquences négatives provoquées par la mesure de placement. Ainsi, et pour autant que cela ne soit pas contre-indiqué, le jeune est encouragé à conserver des liens avec son réseau existant (scolarité, activités de loisir, socialisation).

 
Afin de faire évoluer la situation de crise et de favoriser le retour du jeune dans sa famille (sauf contre-indication), les parents sont mobilisés de façon importante pendant le placement. La proportion de retours en famille a augmenté ces dernières années suite à l’intensification du travail éducatif avec la famille pendant la durée du placement.